TBA-bas-article

Regardez cette vidéo pour savoir comment calculer les différentes rentabilités locatives.

Cliquez ici pour télécharger la calculatrice

Dans cette vidéo je vais vous dire « comment calculer la rentabilité de votre investissement locative ». Bonjour, ici Greg du site NotreIndependanceFinanciere. Alors dans cette vidéo, allez jusqu’au bout puisqu’à la fin je vais vous donner un cadeau. Mais avant de commencer, vous pouvez télécharger notre guide gratuit pour vous aider à vous lancer dans vos investissements. Alors les méthodes de calcul de rendement locatif, il y en a plusieurs et on va partir du plus simple et on va aller jusqu’à celui qui va plus en détail, qui va vous donner exactement votre rentabilité.

Alors la première rentabilité qui existe c’est la rentabilité que j’appelle « brute ». Pour calculer cette rentabilité, vous prenez le loyer hors charge, vous le multiplier par 12 et puis vous le diviser par le prix total d’acquisition. Donc c’est une rentabilité qui est assez simple à calculer et qui donne déjà une première information. Moi je l’utilise beaucoup lorsque je fais des recherches. Cela permet directement de savoir si ça vaut le coup déjà d’aller plus profondément, d’aller plus dans les détails dans un bien immobilier, d’aller faire des négos, d’essayer d’en savoir plus sur celui-ci.

Je regarde d’abord la rentabilité brute. Ensuite le deuxième point que je regarde c’est la rentabilité nette. Alors, la rentabilité nette en fait, qu’est-ce c’est ? C’est la rentabilité lorsque vous déduisez en fait toutes les charges qui sont liées au bien. Par exemple, vous prenez le loyer hors charge. Vous soustrayez en tout ce que vous avez comme charges associées au bien. Vous avez la taxe foncière, les éventuels travaux que vous avez à faire, toute la partie charge de copropriété qui est à payer par le propriétaire, votre assurance du bien. Si vous avez pris une assurance impayée, il vous faut la déduire aussi.

Donc cela vous donne toutes les charges. Vous calculez le loyer moins la somme de toutes les charges. Vous divisez par douze et ça vous donne la rentabilité nette. Donc, c’est très intéressant et c’est très dépendant de chaque bien. Vous pouvez avoir des biens qui ont des rentabilités brutes intéressantes, mais par contre qui ont des charges très élevées notamment il y a des villes où la taxe foncière est très élevée. Il y a des biens aussi où les charges de copropriétés sont très grosses notamment si vous avez un ascenseur ou si vous avez un concierge, si vous avez des espaces verts.

Ce sont des choses qui viennent amputer votre rentabilité brute. Généralement ce sont des biens que nous on évite parce que même si de premier abord ça à l’air intéressant, une fois qu’on fait le vrai calcul de combien ça rapporte, c’est un peu plus dur. Ensuite la dernière rentabilité qui existe c’est la rentabilité nette nette qui est en fait la rentabilité après impôt, qui correspond vraiment à combien le bien va vous rapporter une fois que vous avez déduit toutes les charges et tous les impôts. Pour la calculer, c’est simple. Vous prenez le loyer hors charge, vous enlevez toutes les charges que vous avez calculées dans la rentabilité nette et en plus vous enlevez les impôts que vous avez à payer.

Le total, vous le multiplier par 12, vous le diviser par le prix total d’acquisition et ça vous donne la rentabilité nette. Alors cette rentabilité-là, elle est dépendante de beaucoup de facteurs qui doit se calculer en fonction de chaque personne. Déjà le type de location que vous allez faire : est-ce que vous allez faire du nu, est-ce que vous allez du meublé, est-ce que vous allez faire des travaux, est-ce que vous ne faites pas de travaux. Vous n’allez pas payer le même montant d’impôt pour chacun des cas. En plus, cela dépend aujourd’hui de vous.

Combien gagnez-vous déjà d’argent ? Quel est votre taux marginal d’imposition ? Combien payez-vous déjà d’impôts ? Voilà, ça dépend vraiment de chaque personne. C’est intéressant de la calculer pour savoir au bout du bout. Une fois que tous les impôts sont payés, combien allez-vous gagner ? Donc ce qu’on a fait, c’est qu’on a créé une calculatrice qui permet de calculer ces différentes rentabilités. Voilà je vous ai mis un lien ici. C’est notre petit cadeau, pour aller télécharger une calculatrice.

On a mis également un exemple pour que vous voyiez concrètement sur quel chiffre on tombe. Vous allez voir effectivement, quand on prend tout en compte, la rentabilité peut baisser. Donc il faut faire attention à ne pas se lancer dans tous les biens, à ne pas se baser uniquement sur la rentabilité brute et surtout à optimiser la fiscalité. Voilà, c’était Greg du site NotreIndependanceFinanciere et j’espère que la calculatrice va vous plaire. Et à bientôt pour une prochaine vidéo. Tchao, tchao !

Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Passez à l’action et continuez à apprendre !
Greg et Elodie (alias Mr et Mme P)


Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé :