TBA-bas-article

Ep 02 Les chiffres qui choques.

Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ???

Bienvenue dans cet épisode 2 des chiffres qui choquent. Aujourd’hui, on parle de chiffres et on parle de chocs. Bonjour à tous, je suis Élodie du site notre-independance-financiere.fr. Je vis de mes investissements immobiliers. Aujourd’hui, je vous fais l’épisode n°2 des chiffres qui choquent. On parle de quoi dans cette vidéo ? Eh bien, on parle d’une augmentation de 200 % des prix de l’immobilier. Oui, 200 % sur 15 ans. C’est quand même fou ! Ça concerne une ville de France, cette augmentation de 200 %, quand même pour vous dire, c’est faire fois 3.

Ça veut dire qu’un appartement que vous auriez acheté à 100 000 € en 2001, vaudrait, en 2016, 300 000 €. C’est dingue. Cette ville qui est concernée par cette augmentation de 200 %, je vous donne un petit indice : il y a des vignobles, son maire est actuellement en campagne politique. Ah, Bordeaux ? Oui, Bordeaux. Bordeaux a pris 200 % en espace de 15 ans, entre 2001 et 2016. Comme je vous l’ai dit, si vous avez acheté un appartement 100 000 € en 2001 à Bordeaux, il vaut aujourd’hui, en 2016, 300 000 €. Bien sûr, si vous n’êtes pas Bordelais, continuez de regarder cette vidéo, puisque j’ai des chiffres qui sont intéressants et qui concernent d’autres grandes agglomérations françaises.

On a par exemple, Lion qui fait +164 %, on a Montpellier qui fait +159 %, Lille +156 %, Toulouse +149 %, Paris +144 %, et en bonnes dernières dans les classements, on retrouve Marseille avec seulement +93 %. Oui, ici dans le sud, on a juste pu faire fois 2 en 15 ans, ensuite Rennes +90 % et Strasbourg +84 %. En gros, ne vous cassez pas la tête, si vous avez acheté de l’immobilier dans une des grandes agglomérations françaises au début des années 2000, et que vous l’avez revendu ces derniers mois, et là, c’était le pactole. Et ça, c’est valable pour la  plupart des agglomérations françaises. Vous voyez, fois 2, fois 3, c’est quand même déjà énorme.

Et ça bien sûr, c’est sans rien faire. Pas besoin de transformer une bicoque en manoir, c’est juste laissé le temps passer, laisser le temps faire son œuvre pour avoir une augmentation de 100 ou 200 % de la valeur des biens immobiliers. Ce qui est fou, c’est de voir ces augmentations, sur l’espace de 15 ans, alors que dans le même moment, on a quand même connu une crise immobilière. Certes, en France, elle est bien moins forte que pour la plupart de nos voisins Européens, mais, il y a bien eu crise, et on voit que cette crise immobilière, elle n’a quasiment pas eu d’impact sur les prix de l’immobilier ces 15 dernières années, puisque ça ne vous empêche pas malgré la crise qui a débuté il y a déjà plusieurs années, de faire fois 2 à fois 3 sur certaines villes de France.

Il y a une baisse, mais vous voyez, on n’est absolument pas retourné aux prix de l’immobilier au début des années 2000. Je vous avoue que quand j’ai entendu cette hausse de 200 % des prix de l’immobilier via une étude de meilleur agent, je n’étais pas très à l’aise, et même pour vous dire, ça m’a un petit peu irrité. J’investis en immobilier, je gagne ma vie avec mes investissements immobiliers, mais je ne fais pas de spéculation. Mes investissements me rapportent aujourd’hui, et j’ai envie de vous dire : peu importe la valeur de mes biens que ce soit dans 10, 20 ou 30 ans, je ne souhaite pas nécessairement que l’immobilier reprenne comme ça, 200 % sur les 15 prochaines années.

Moi, aujourd’hui les prix de l’immobilier, en tout cas, là où j’investis, ça me convient. J’ai pu faire de bonnes affaires, j’ai pu faire des investissements qui sont rentables et ces augmentations de l’immobilier ont tendance un petit peu à me gêner. Ce qu’on voit, ce que les prix de l’immobilier en France, ils restent élevés. Honnêtement, il y a à Paris ou même dans certains quartiers de grandes villes de France, c’est très difficile de trouver des logements, les primo accédant, ils ont droits à des boites à chaussures, et encore pour ces boites à chaussures, il faut même qu’ils se battent. Quand on parle d’une augmentation de 200 % sur Bordeaux en 15 ans, des prix qui ont fait fois 3, je ne pense pas que dans le même temps les Bordelais ont vu leurs salaires faire fois 3.

C’est un petit peu ça qui m’inquiète et qui me fait poser des questions sur ces prix de l’immobilier. Alors dans cette vidéo, on parle de hausse de prix, on parle de prix de l’immobilier qui sont élevés, c’est vrai. Maintenant, ça ne m’a pas empêché pas d’investir dans l’immobilier, ça ne m’a pas empêché d’acquérir mon indépendance financière grâce à l’immobilier, et heureusement, ça ne vous en empêchera pas n’ont plus. Pourquoi ? Parce qu’il y a des secteurs, qui aujourd’hui sont toujours rentables sur lesquels vous pouvez investir. Et deuxième point : le marché de l’immobilier c’est un marché de gré à gré. Ça signifie quoi ?

Ça signifie que, contrairement à la bourse, en bourse quand vous entendez parler d’une augmentation de 200 %, si vous souhaitez acheter, vous n’avez pas d’autre choix que d’acheter 200 % plus cher. En immobilier, ça ne fonctionne pas de la même façon. C’est un marché qui est de gré à gré, vous pouvez négocier, et même dans une rue, vous pouvez avoir plusieurs appartements qui sont à la vente à des prix totalement différents. Nous ne tenons pas toujours compte des prix du marché. Pour terminer cette vidéo, la question qu’on peut se poser, c’est justement : quels seront les prix de l’immobilier d’ici 10, 15 ans ? Est-ce qu’il va y avoir encore une hausse comme ça, comme sur ces 15 dernières années où l’immobilier a pris +100, +200 % dans la plupart des agglomérations Françaises ? Bonnes questions.

Meilleur Agent a également fait une étude sur les villes qui devraient se démarquer dans les 10, 15 prochaines années, et qui devraient prendre plus que la moyenne des autres agglomérations française. Et dans le Trio de tête, on retrouve : Lyon, Nantes, et Rennes qui devraient prendre 30 à 50 % de plus que la moyenne des autres grandes villes française. Si vous faites un investissement réussi aujourd’hui, qui vous rapporte de l’argent tout de suite, vous n’aurez pas à vous soucier des prix de l’immobilier. Mais, surtout, ces 3 villes de tête qui ont été retenues, Lion, Nantes et Rennes, pour lesquelles à priori, c’est là où l’immobilier devrait le plus augmenté, il y a un point qui n’a pas été pris en compte dans l’étude de Meilleur Agent.

C’est quoi ce point ? C’est déjà les prix du m2 dans ces villes. Sur une ville comme Lyon, pour qui on prévoit beaucoup de développement, on est quand même, déjà, en moyenne un prix au m2 de 3 600 €. Ça commence quand même à faire cher. Est-ce que sur 10 à 15 ans qui viennent, Lyon va pouvoir augmenter tant que ça ? Est-ce que le portefeuille des Lyonnais va lui aussi beaucoup augmenter pour pouvoir quand même absorber cette hausse des prix de l’immobilier ? Ça reste à voir. Pour terminer, soyez prudent avec ces études, ne prenez pas tout pour argent comptant. Aujourd’hui, personne n’a la boule de Crystal pour déterminer quels seront les prix de l’immobilier d’ici 5, 10, 15 ans.

Le mieux que vous ayez à faire c’est de trouver un investissement qui vous rapporte aujourd’hui. Comme ça, vous n’aurez pas à vous soucier des prix de l’immobilier et des fluctuations du marché. Pour terminer, justement, sur les études, si vous voulez, moi, dans ma petite commune où j’habite dans les années 60, 1960, les experts avaient prédit que ma commune aurait en l’an 2000 entre 60 et 80 000 habitants. Aujourd’hui, on est en 2016 et on est très-très loin de ces chiffres. Il n’y a même pas 20 000 habitants dans la commune. Pourquoi ? Parce que les politiques adoptées par les différents maires qui sont succédés n’ont pas été dans le sens de ses études.

Ils n’ont pas souhaité donner à toutes voies de terrains constructibles. Ce qui a freiné l’expansion de la ville, son développement, et le nombre d’habitants. Vous voyez, en immobilier, les études, elles sont vraiment, c’est très difficile de faire des études qui soient très-très justes, très-très fines ; ça dépend d’énormément et vraiment de facteurs. C’était Élodie, j’espère que cette vidéo vous a plus. Si c’est le cas, n’hésitez pas à mettre un gros like et moi je vous retrouve à très bientôt dans une prochaine vidéo. Tchao tchao.

Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Passez à l’action et continuez à apprendre !
Greg et Elodie (alias Mr et Mme P)


Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé :