TBA-bas-article

Ep02 – Coup de gueule – « Abandonnez vos rêves »

Bonjour ! Je suis Élodie du site Notreindépendancefinancière.fr. Je suis indépendante financièrement grâce à l’immobilier. Aujourd’hui, j’ai un coup de gueule. On va en parler tout de suite.

Abandonner vos rêves. C’est le riche conseil que donne un psychologue dans la presse féminine. J’ai un coup de gueule contre ce psychologue qui vous incite à abandonner vos rêves. Vous l’aurez compris. Pour moi, ce n’est pas l’idée du siècle.  Je ne pense pas que cela fasse beaucoup d’émules, je ne suis pas du tout fan de son idée. Et, on en parle tout de suite, je pense que le mieux c’est de vous présenter ses préconisations, pardon, et son analyse.

Donc pour ça, je vais vous lire un petit extrait de l’article. L’exemple qu’il prenne, en fait, c’est l’exemple d’une personne qui n’est pas satisfaite dans son travail. Bien sûr, c’est une femme puisque nous sommes dans la presse féminine. Donc, ils nous disent : « Vous qui n’aimez que la nature et les voyages, vous vous retrouvez coincés toute la journée derrière un bureau avec une pile de dossiers ». Je comprends, ce n’est pas un rêveur. « Penser qu’on mérite un autre destin, masque souvent un refus des réalités. Faire un choix exige des renoncements, mais on veut le beurre et l’argent du beurre. Il faut savoir rayer de sa liste quelques rêves. Notre déception découle de la manie qu’on a de déplacer dans notre job, nos problèmes perso. Je suis mal se traduit par mon job est nul ».

Bon, là, je ne vois plus trop où ils vont en venir. « Les bonnes questions à se poser : ne saurait-on pas des illusions ? L’activité rémunératrice et passionnante n’existe pas ». Bon, là c’est effectivement pour les rêves, on en passera plus tard, « sauf pour quelques privilégiés. La plupart du temps, on ne fait que saisir les opportunités qui se présentent à nous ». Selon notre Psy, le rôle premier du travail, c’est de gagner sa vie, pas de prendre du plaisir. « Le fameux épanouissement personnel si recherché est une notion très récente ». Donc, comprendre, faites-vous une raison pendant les 45 ans qui viennent, si vous débutez votre vie active, vous allez vous faire chier, et c’est normal.

Donc, le plan B, ses solutions. Ses solutions, eh bien, c’est de redescendre sur terre, d’accepter le fait qu’on n’est pas des stars, et que les relations au boulot ne sont ni familiales, ni amoureuses, ni amicales. Pour avancer, on se concentre sur nos objectifs sans perdre de vue que rien n’est jamais à la hauteur de nos désirs d’enfants. Maintenant on est bien déprimé on a pris une petite claquasse. Mais honnêtement, je ne vous conseille pas de suivre les conseils de ce psychologue, qui est d’ailleurs n’est peut-être pas lui-même heureux dans son travail. En tout cas, il n’a pas l’air d’avoir un état d’esprit très positif.

Je veux bien admettre qu’il y a des rêves que vous pouvez avoir, que moi je peux avoir, qui soient très grands, certainement irréalisables. Si aujourd’hui vous avez 42 ans, que votre rêve d’enfance, c’était d’être astronaute pour la Nasa. Là, je pense qu’aujourd’hui vous n’êtes peut-être pas le candidat idéal, le profil recherché par la Nasa. Par contre, il vous reste peut-être une dernière solution, c’est le programme d’ElonMusk, « l’iron mars », pourquoi pas, vous pouvez postuler. Ça vous laisse une chance d’aller voyager un petit peu dans l’espace.

Donc, effectivement, il y a des rêves qui sont très grands, vous ne les réaliserez pas. Ce n’est pas grave.  Mais c’est aussi très bien parfois d’avoir de l’ambition, et de voir très grand, parce que si vous vous dites comme le conseille cette personne : « que non, rien n’est possible, que c’est normale de ne pas éprouver de satisfaction dans son travail ». Mais vous n’irez pas très loin. Je pense qu’on a qu’une vie, elle mérite d’être vécue, et il faut quand même essayer de lui donner un sens et de faire des choses qui nous plaisent, parce que se coltiner un boulot qui n’est pas épanouissant pendant 45 ans, je trouve que la pénalité est assez lourde.

Donc, vous avez le droit de rêver, surtout moi je vous y invite. D’ailleurs, faites la liste de vos rêves, réfléchissez, posez-vous un quart d’heure: qu’est-ce que vous auriez vraiment-vraiment-vraiment envie d’accomplir dans votre vie ? Réfléchissez à toutes les actions que vous pouvez mettre en œuvres pour avancer vers ça. Je sais que malheureusement avec un boulot qui n’est pas épanouissant, on peut aussi se retrouver la tête complètement prise dans le guidon. On passe tout notre temps à travailler. Le temps libre qui nous reste on le consacre à sa famille, à toutes les activités qui sont liées à une famille, le ménage, etc. qui fait qu’au final, on a assez peu de temps où on est posé, on a vraiment le temps de réfléchir, et on a vraiment le temps de faire des choses, qui nous plaisent.

N’oubliez pas de vous poser, de réfléchir à vos rêves, à ce que vous pourriez accomplir, et surtout, ne suivez pas les conseils de ce psychologue. Et moi je vous dis à bientôt pour une prochaine vidéo. En attendant de nous revoir, je vous conseille de vous abonner à notre chaîne YouTube, tchao-tchao, pour être sûr de visionner les prochaines vidéos.

Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Passez à l’action et continuez à apprendre !
Greg et Elodie (alias Mr et Mme P)


Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé :