TBA-bas-article


cliquez ici pour voir la vidéo qui vous donne la stratégie qu’on a utilisé pour atteindre …

Halte aux passifs ! Bonjour à tous, ici Elodie du site Notre-independance-financiere. Je vis de mes biens immobiliers et aujourd’hui j’avais envie de discuter avec vous des passifs. Alors, attention ! Aujourd’hui on ne confond pas passif et revenu passif. Avec Greg on vous parle souvent de revenu passif. Ça c’est une très bonne chose. Aujourd’hui, on va parler des passifs, donc de dépenses, de caprices, de tentation, de tout ce qui fait un peu chuter progressivement votre compte en banque alors que vous devriez faire de belles économies.

Cette notion d’actif passif, nous viens de Robert Kiyosaki qui a transposé le principe comptable actif-passif aux finances personnelles. Un passif c’est quoi ? C’est quelque chose qui vous coûte de l’argent sans jamais ne rien vous rapporter. C’est faire les soldes, c’est s’acheter une belle voiture, c’est fumer. Enfin, dépenser, dépenser, dépenser. À la différence, un actif c’est quelque chose qui va vous rapporter dans le temps, quoi que vous fassiez : un investissement immobilier est un actif, un placement financier est un actif. Développer une entreprise, créer un business, c’est aussi un actif.

Donc, vous voyez la différence entre des dépenses pures et quelque chose qui vous rapporte de l’argent sur le long terme. Alors, en ce moment c’est un petit l’époque des bonnes résolutions même si moi je n’aime pas trop ce terme. J’ai quand même réussi à me débarrasser d’un passif que je trainais depuis de très longues années. J’ai arrêté de fumer, Greg aussi. C’est une épreuve qui est difficile si vous vous regardez et que vous aviez été fumeur. Vous avez arrêté. Honnêtement, je sais pourquoi par où vous êtes passé. C’est très compliqué.

C’est difficile. Si vous n’avez jamais fumé et ben je vous félicite. Vous n’avez pas jeté l’argent par les fenêtres et vous n’avez pas à passer là où on en est avec Greg aujourd’hui. Mais donc moi je me suis débarrassé de ce passif et je ne vais pas vous donner le montant dépensé en tabac tous les mois, parce que c’est énorme. Et j’ai quelque part un petit peu honte. Je pense que c’est plusieurs centaines d’euros. Je viens de me débarrasser de ce passif et c’est des centaines d’euros qui reviennent dans mon porte-monnaie. J’en suis très heureuse.

Je vous le disais qu’en ce moment c’est l’époque des bonnes résolutions. C’est peut-être aussi pour vous le moment de faire un petit peu le tour de vos passifs, de voir qu’est-ce que vous dépensez tous les mois, comment se portent vos comptes en banque, parce qu’en immobilier même si pour investir vous n’avez pas besoin d’utiliser votre argent personnel, vos économies, c’est quand même une très bonne chose. C’est nécessaire d’avoir des comptes qui soient sains. Donc, vous aussi faites le tour de vos passifs. Peut-être, dites-nous qu’est-ce qui représente une énorme source de dépenses pour vous. Peut-être que c’est le tabac, peut-être que ce sont les fringues, peut-être que c’est autre chose.

Mais en tout cas, posez-vous cinq minutes. Réfléchissez justement à tous ces passifs et à la caisse que vous pourrez faire. Peut-être pour améliorer votre situation et ne pas jeter l’argent par les fenêtres parce que les passifs c’est jeter l’argent par les fenêtres. Alors, je ne suis pas une personne « frugal», je ne suis pas non plus une personne énormément dépensière, mais c’est vrai, à certains moments j’ai fait quelques sacrifices. À d’autres, au contraire, je me suis fait plaisir. Mais je pense que c’est important quand même de faire régulièrement un petit peu le point sur vos passifs, sur ce que vous dépensez.

Moi, fumer et dépenser de l’argent avec du tabac, au bout d’un moment je me suis dit que ça n’avait beaucoup plus de sens. Et il y avait beaucoup de choses beaucoup mieux à faire que de fumer. Je pense que ce passif-là on peut s’en débarrasser. C’est une bonne chose. Je vous encourage à le faire si vous aussi vous êtes fumeur. Et puis encore ceux qui ne sont pas fumeur, encore une fois félicitation. Vous n’êtes pas tombé dans le piège. Mais cela ne vous empêche pas de faire un petit peu attention à vos passifs, à vos dépenses.

Écoutez, j’espère que cette courte vidéo vous a plus ! Moi je vous retrouve bientôt pour une prochaine vidéo. En attendant, avec Greg, on a réalisé une vidéo de plus de trente minutes dans laquelle on explique la stratégie qui nous a permis d’atteindre l’indépendance financière. Pour la voir, c’est très simple. Il suffit de cliquer sur le lien qui s’affiche juste en dessous. Allez à très bientôt pour une prochaine vidéo. Tchao !

Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Passez à l’action et continuez à apprendre !
Greg et Elodie (alias Mr et Mme P)


Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé :