TBA-bas-article

cliquez ici http://notre-independance-financiere.fr pour accéder à notre site et récupérer le cadeau !

L’indépendance financière, ça fait mal. Là, j’ai envie de dire : « ça fait mal, et on s’abandonne… »

Bonjour à tous, ici Greg, je suis indépendant financièrement grâce à l’immobilier, et dans cette vidéo, j’ai envie de vous prévenir : Atteindre l’indépendance financière, ça va vous faire mal. En quoi ça va vous faire mal ? Déjà, le premier point c’est que pour atteindre l’indépendance financière, vous allez devoir oublier, renier, les valeurs qu’on vous a apprises, le système qu’on vous a appris depuis que vous étiez petit. Vos parents vous ont certainement dit : « faites vos études, tu auras un bon job, un bon salaire, tu auras ton CDI et tu pourras vivre confortablement, et puis à la fin, tu auras la retraite, et puis tu pourras profiter de la vie à la retraite ».

Et vous, vous allez devoir en tant que personne qui poursuit l’indépendance financière, dépasser ce système-là, et même le renier, et ça c’est vraiment très difficile parce que, moi, personnellement, ce système-là : fait des études, tu auras un bon salaire. Je peux vous dire qu’on me l’a martelé dans la tête, plus on vous martèle, plus c’est encré profondément, et plus aller contre ce système-là est difficile, et vous demande de renier tout ce que vous avez appris, et ça, ça à l’air évident comme ça, mais ce n’est pas si facile de tout remettre en cause.

Moi, je vois, par exemple, j’ai des amis qui trouve ça très bien ce qu’on a fait avec ma femme Élodie d’atteindre l’indépendance financière grâce à l’immobilier, de vivre de nos loyers. Mais, j’étais moi, encore, en train d’apprendre à leurs enfants, de dire à leurs enfants : « surtout, surtout, fais des études pour avoir un bon salaire ». Parfois, j’ai dû mal à comprendre la logique, mais je ne me mêle pas du tout de comment sont éduqués les enfants de mes amis, c’est un sujet bien trop sensible.

Ensuite, le deuxième point, c’est de devoir croire que c’est possible. Et ça, c’est un point qui est super important. Si vous, bien sûr, vous ne croyez pas que c’est possible, personne ne va le faire à votre place. Et moi, honnêtement, le meilleur moyen que j’ai trouvé pour croire que c’était possible, et honnêtement même avant de me lancer, je pense que j’avais une certaine crédulité sur comment on pouvait atteindre l’indépendance financière, le fait que c’est possible de l’atteindre, et je pense que cette crédulité m’a aidé.

Et je pense que le meilleur moyen pour croire que c’est possible, c’est d’écouter, de regarder les gens qui ont réussi à atteindre l’indépendance financière pour faire la même chose, et pour l’atteindre vous aussi. Vous allez dire : « Oui, c’est facile Greg, tu es là, tu es sur internet, tu as une indépendance financière avec l’immobilier, et maintenant, tu nous vends des formations sur l’immobilier. C’est comme ça que tu gagnes de l’argent. Forcément, tu vas nous dire : écoute-moi, moi je sais comment il faut faire pour atteindre l’indépendance financière ».

Honnêtement, je veux être honnête avec vous, aujourd’hui, la partie internet, bien sûr, je vends des formations puisque j’ai envie d’aider les gens, j’ai envie de développer mes revenus, mais je vais être clair avec vous. La partie internet, aujourd’hui, ça représente dix fois moins que ce que je gagne avec l’immobilier, et ce n’est vraiment pas ça qui me fait vivre aujourd’hui. Moi, aujourd’hui, si j’ai un blog, si je fais l’internet, si je fais des vidéos, parce que j’ai envie de transmettre ce message-là. C’est que je pense, que c’est super important pour d’autres personnes puisse atteindre l’indépendance financière et également parce que je pense que c’est un business qui peut me rapporter beaucoup plus que ce ça me rapporte aujourd’hui.

J’ai envie d’essayer de m’investir dedans même si ma priorité est, c’est vraiment parce que j’ai parlé avec un marqueteur il n’y a pas très longtemps, ma priorité c’est l’immobilier, parce que c’est aujourd’hui, ce qui me rapporte le plus. À chaque fois que je fais des efforts dans l’immobilier, c’est ça qui me permet d’augmenter encore mes revenus, et c’est ça qui m’a permis d’atteindre cette fameuse indépendance financière. Moi, ce que je ne vous promets pas, ce n’est pas d’être millionnaire, même si honnêtement, c’est assez largement possible d’être millionnaire à un terme avec l’immobilier.

Ce que je vous promets déjà, en premier lieu, ce que je veux vous aider à atteindre, c’est d’arriver à avoir un niveau de revenu passif qui tombe tous les mois quoique vous fassiez, qui vous permet déjà de vivre, et déjà, je trouve ça énorme, et c’est ce qui vous permet à un moment donné de faire ce que vous avez vraiment envie de faire de votre vie. Après ça, c’est à chacun de réfléchir à qu’est-ce qu’ils vont en faire. Mais déjà, avant d’être millionnaire, apprendre à juste gagner assez de revenus passifs, pour pouvoir faire ce qu’on veut de sa vie, et moi, je trouve ça déjà génial.

Ensuite, pour atteindre l’indépendance financière, je ne veux pas vous le cacher, vous allez devoir faire des sacrifices, vous allez devoir sortir de votre zone de confort. Si aujourd’hui, vous n’êtes pas indépendant financièrement, ou que vous n’êtes pas sur la route de l’être dans un an, parce que vous avez un chemin, qu’honnêtement, tracé, c’est que vous n’êtes pas en train de faire les actions qui vous permettent d’être un indépendant financièrement. O.K ! C’est logique, ça tombe sur l’autre sens. Et ça veut dire quoi ?

Ça veut dire que vous allez devoir faire des nouvelles choses, vous allez devoir essayer d’autres choses, et ça, forcément, ça demande de sortir de sa zone de confort, ça demande de faire des choses différentes, de faire quelque chose de nouveau, mais ce n’est pas toujours évident.Au début, on a peur de l’inconnu, on ne sait pas exactement comment faire, et il faut prendre un peu sur soit parce que, apparemment que la première fois qu’on négocie un bien, oui, c’est un peu plus stressant que quand ça fait dix fois. Forcément, au début, ça demande de dépasser certaines limites, de sortir de sa zone de confort, après, je vous le dis, ça vaut vraiment le coup.

L’autre point, il y a des moments où vous allez peut-être devoir faire des sacrifices, et ne pas faire des choses que font les gens, qui veulent rester dans le monde de métro, boulot, dodo, je travaille 5 jours sur 7, et le week-end je m’occupe de ma famille. Moi, je vois par exemple avec ma femme Élodie. On adorait partir en vacance, on partait souvent, minimum 3 semaines par ans dans un pays étranger. On adorait aller aux États-Unis. On est peut-être allé 5 ou 6 fois aux États-Unis, on adorait se faire des rotarys, et je vois l’an dernier, on n’a pris qu’une seule semaine de vacances où on est parti en Italie.

 On a bien aimé, on était à Venise, c’est très jolie Venise, puis j’étais un peu surpris, si vous voulez aller à Venise, vous allez voir. C’est, moi, je trouvais ça vraiment génial, mais c’est tout. Et pourquoi est-ce qu’on a fait ça ? Parce qu’on avait notre gros investissement en marche et qu’on devait absolument s’intéresser à cet investissement-là, le suivre au maximum pour être sûr que ça réussisse. Donc, à un moment donné, on a fait des sacrifices, pendant ces temps, j’ai des amis qui sont partis en vacance. Moi, je ne suis pas parti qu’une semaine, mais j’ai fait ce sacrifice, et aujourd’hui, ça me permet l’indépendance financière.

Ce qui est surtout important, c’est de savoir, pourquoi vous faites ces sacrifices-là ? Est-ce que ces sacrifices-là valent le coup ? Et être sûr que ces sacrifices-là font partie de mes stratégies qui vont vous permettre un jour d’être libre. C’était Greg. J’espère que cette vidéo vous a plus. Si vous voulez en savoir plus sur l’indépendance financière, vous pouvez vous rendre sur notre site. Je vais mettre un lien juste en dessous de la vidéo. Vous pouvez télécharger nos cadeaux bonus qui sont disponibles sur la page d’accueil, et moi, je vous dis à bientôt pour la prochaine vidéo. Tchao tchao.

Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Passez à l’action et continuez à apprendre !
Greg et Elodie (alias Mr et Mme P)


Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé :