TBA-bas-article
Il y a quelques semaines nous vous dévoilions notre investissement à 500k€. Avec les premiers chiffres du mois d’aout : 3 600€ en 12 jours 🙂
On vous avez promis un bilan complet pour le mois de septembre.
Vous allez découvrir :
– le montant exact de cet investissement : combien en travaux, en meubles…
– les loyers du mois de septembre
– les charges aussi
– et bien sûr combien nous rapporte net tous les mois cet investissement !!

 

cliquez ici pour voir la vidéo qui vous donne la stratégie qu’on a utilisé pour atteindre l’indépendance financière

Greg : Dans cette vidéo on va vous donner tous les chiffres de notre investissement en location saisonnière à 500 000 euros. Alors, il y a un mois environ on vous a fait une première vidéo où on vous donnait les résultats des 12 premiers jours d’exploitation qui nous a permis de générer 3600 € de loyer. Aujourd’hui on a le recul sur tout le mois de septembre. Donc en fait, c’est le moment de faire un point sur tous les chiffres. Combien ça nous a rapporté en septembre ? Combien cet investissement nous a coûté ? Qu’est-ce qu’on a comme crédit ? Qu’est-ce qu’on a comme charge ? Enfin, on va tout vous dire.

Élodie : Bonjour, à tous ! Voici Greg et je suis Élodie. Petite présentation si vous ne nous connaissez pas. Nous sommes indépendants financièrement, en  grande partie grâce à l’immobilier. Le but de cette vidéo est de vous présenter notre dernier investissement et ses résultats. Ça fait plusieurs années qu’on cherche justement à développer des revenus qui ne dépendent pas d’un patron. On en a eu marre de passer notre vie à travailler pour quelqu’un d’autre et de profiter uniquement de 5 semaines de congé payé par an. Pour révolutionner, eh bien on a exploré la piste de l’investissement immobilier, des finances avec la bourse et d’internet avec le blogging et la vente de formation en ligne. Aujourd’hui, petit point sur la location saisonnière et le résultat de notre dernier investissement.

G:Aujourd’hui l’immobilier c’est ce qui nous rapporte le plus. Donc c’est ce dont on vous parle le plus dans nos vidéos. J’ai pris un peu une feuille pour pouvoir vous expliquer tous les chiffres et pour pouvoir vous les donner. Alors le bien en lui-même on l’a acheté 380 000 € : frais de notaire 28 000 €, pour les travaux on a voulu faire du haut de gamme on a eu pour 76 000 €. Ensuite, pareil pour les meubles, on a voulu monter en gamme et on en a pour 20 000 € de meubles. Ce qui fait un investissement un total à 504 000 € pour être exact. Quand on dit investissement à 500 000 € c’est 504 000 €.

Juste le bien c’est une surface de 110 m2 qu’on a réorganisé en 5 appartements qu’on exploite en location saisonnière. Alors on va commencer par la partie qui fâche, la partie crédit. Parce que vous imaginez bien qu’on n’a pas eu 500 000 € sur notre compte pour faire l’investissement. Loin de là. Pour ces 504 000 €, on a fait un apport de 20 000 €. Ce qui se passe c’est qu’on a utilisé nos autres revenus qui provenaient de la bourse, des appartements qu’on avait déjà en locatif. On a mis ces revenus pour pouvoir constituer cet apport. On a eu un apport de 20 000 €, tout le reste, on l’a emprunté. Alors ce qu’il faut comprendre c’est que quand vous êtes sur un investissement de cette taille là, le point le plus important (le nerf de la guerre) c’est d’avoir ce financement.

Nous ce qu’on a fait, c’est que dès qu’on a eu la possibilité d’être financé sur cet investissement, on a accepté. Ce qui fait en fait, on a un petit moins négocié les conditions, le taux et tout ça, a été moins négocié, mais par contre si vous voulez il y a une énorme différence entre pas avoir cet investissement à 500 000 € et l’avoir. Il vaut mieux laisser de côté quelques petits points entre guillemets des détails pour pouvoir financer votre investissement plutôt que de n’avoir rien du tout surtout quand vous allez voir les chiffres qui ont le sait bien nous a permis de rapporter après un mois de location.

Je disais, l’emprunt en lui-même sur 485 000 € à peu près, nous coûte en crédit 2918 € exactement par mois. En fait, pourquoi ? C’est parce que, c’est un chiffre, si vous vous connaissez un peu en emprunt, vous savez que c’est un chiffre qui est assez élevé. C’est qu’en fait notre emprunt est organisé en plusieurs parties : une partie longue et une partie courte. Ce qui fait qu’au tout début vous avez des mensualités qui sont assez élevées.

2900 € c’est assez élevé. Mais par contre le gros avantage c’est qu’il y a une partie de votre emprunt que vous remboursez très rapidement. Cela permet de dégager assez rapidement, encore plus de cash flow. Alors maintenant qu’on a parlé de toute la partie crédit, on va aller sur l’ordinateur qui est juste derrière moi, et on va voir toute la partie revenue. À tout de suite.

E : Écoutez, on se trouve devant l’ordinateur. On va vous montrer notre interface booking pour vous montrer nos réservations et effectivement les loyers générés en mois de septembre. Vous savez, en ce moment, on est en période de précampagne électorale, la transparence est très à la mode. Alors, nous, ici, faisons preuve de transparence en vous montrant tout de suite nos loyers générés en mois de septembre grâce à la plateforme de booking.

G : Là, on est devant la plateforme booking  dans l’espace réservation. C’est là où vous avez la liste de toutes les réservations qu’on a pu faire, que les gens ont pu faire via booking. Pourquoi on vous montre le booking ? C’est parce que sur cette plateforme-là qu’on a le plus qui nous génère le plus de réservation.

E : Mois de septembre. Pour vous montrer nos revenus du mois de septembre, on va vous montrer les réservations, les personnes qui ont quitté nos appartements entre le 1er septembre et le 30 septembre. Ça vous donnera également la somme des réservations qu’on a eu pour cette période.

G : Là, j’ai sélectionné le départ. J’ai sélectionné du 1er septembre au 30 septembre sur booking, et je clique sur voir pour regarder toutes les réservations que j’ai eues. Maintenant que la page sen charge, là il y a des informations que, bien sûr, que j’avais foutue, parce qu’on ne peut pas laisser le numéro de réservation, le nom du client. Vous comprenez pourquoi. Et donc, je vais vous montrer un petit peu, voici toutes les réservations qu’on a eues en ce mois-ci. Si vous prenez la première par exemple, la personne arrivée le 30 août, elle est partie le 1er septembre, elle a payé 110 €. Ensuite, la 2e, 31 août au 1er septembre=60 €. Là, on a fait une nuit à 55 €. Là, du 30 août au 4 septembre=285 €.

Ensuite, 130 €. Ensuite, on a gagné une réservation pour plusieurs jours à 405 €. Ensuite, on a gagné encore une réservation pour plusieurs jours à 145 €, 59 €, 60 €, 250 €, 120 €, 65 €, 70 €, 60 €, 70 €, 130 €, 220 €.Moi,je ne veux pas tous vous les faire, je veux montrer les plus grosses, 290 € sur plusieurs jours, ça était du 09 au 11 septembre. Voilà une autre à 110 €, du 11 au 13 septembre. Une autre à 430 €, 70 €, 195 €. Ce qui énerve, c’est, si vous voulez, ça ne s’arrête jamais. Voilà une personne qui n’est pas venue, ça, c’est le statut non-présentation, elle a réservé, mais elle n’est pas venue. Ensuite, 140 €, 180 €, 150 €, ça continuent, ça continue, ça continue, ça continue, TAC, là vous voyez 140 €, 130 €. Ça, c’était la 1re page, ensuite, il y a une 2e page pour le mois du septembre.

E : Donc là, on était à 5 999 €.

G : Sur la 2e page, 20 au 21 septembre=65€, pas chère 55 €, 58.50 €, 195 €. Là, vous avez compris le jeu, ça continue, 150 €, 140 €, bon la page est un peu moins longue. Voilà up, 385 €, 780 €. Je peux vous dire que quand vous recevez une réservation de 780 €, vous êtes contents. Tout ça, pour vous montrer toutes les réservations qu’on a eues sur le site de booking sur le mois de septembre uniquement. On se retrouve sur le canapé pour aller voir les chiffres de toutes les réservations, parler les charges et faire le bilan complet. À tout de suite.

On vous a montré sur booking toutes les réservations qu’on a eues pour le mois de septembre. Donc, si on compte booking + les autres canon qui nous ont permis d’avoir des loyers, au total, là je veux vous demander de me faire confiance cette fois-ci, on a reçu en loyer brut pour le mois de septembre uniquement 9 592 €. Alors si on s’amuse à calculer la rentabilité brute, même si c’est encore un peu tôt, mais bon, on peut bien s’amuser à le calculer pour se faire plaisir, on arrive à une rentabilité brute de 23 %. Ce n’est pas mal du tout.

E : Ce n’est pas mal, ce n’est pas mal.

G : Ce qui est très intéressant, si vous voulez, c’est d’avoir une grosse rentabilité sur un investissement qui est conséquent, parce que c’est ça qui permet d’avoir des gros revenus. C’est clair.

E : C’est sûr. Si vous avez une rentabilité de 40 %, mais sur un investissement de 25 000 €, c’est sûr que c’est une super rentabilité, mais ça ne va pas vous permettre de vivre tous les mois. Donc 23 % pour un investissement de 500 000 €, non, c’est super, on est très content.

G : Je vous dis donc, si on prend un document maintenant, combien ça peut générer en cash flow brut et en cash flow net ? Donc le loyer brut est de 9 592 €. Je vous l’ai dit tout à l’heure, le crédit est de 2 918 €. Ce qui fait un cash flow brut de 6 674 €. Bon, je ne sais pas si je ne suis pas trompé par la soustraction. Ça fait un cash flow brut de 6 674 €. Ensuite, après ça, bien sûr, vous avez des charges à ajouter. Ce qu’il faut savoir en location saisonnière, c’est que les charges sont assez élevées et ce qui est complètement normal, et honnêtement, toutes vos charges de publicités, entre guillemets, c’est bien parce que, si vous voulez, pour arriver à générer 9 500 € de loyers, il faut être capable de mettre de l’argent en publicité, pour réussir à gagner cette somme-là.

E : Finalement, on peut dire, plus on paye de publicité, plus on est heureux parce que ça signifie qu’on a plus de loyer. C’est une bonne chose, ce n’est pas un souci d’avoir payé de la publicité, et en plus, je pense que c’est quelque chose qui peut être affiné sur les prochains mois. On va travailler ça pour développer d’autres canons. C’est encore une partie de travail qui reste à faire. Mais ça sera travaillé.

G : Donc si vous comptez : la publicité + toutes les charges, parce que là, vous payez l’électricité, internet, charge de coûts, c’est à vous de tout payer. On arrive à un total de charge de 2 000 € de charge pour cet investissement. Je vous ai dit : loyer brut 9 592 € moins (-) le crédit de 2 918 €, ça vous fait un cash flow brut de 6 674 €, moins (-) 2 000 € de charges, on arrive à un cash flow net de 4 674 €, cash flow net d’impôt. Je précise pour ceux qui se posent la question.

E : Ce chiffre 4 674 €, c’est bien, ce qui reste dans notre poche à la fin du mois de septembre une fois qu’on a tout payé, c’est notre revenu net.

G : Pourquoi on vous donne tous ces résultats ? Déjà, parce que nous, on trouve que c’est, on est sur internet, on est là pour essayer de donner des pistes d’investissements pour ceux qui nous regardent. On est là pour vous donner de la motivation, pour vous montrer qu’il est possible de gagner des, entre guillemets, gros revenus avec l’immobilier. Pour moi, avec 4 674 € de cash flow, honnêtement, c’est énorme, plus tous les capitaux en plus qu’on rembourse, parce qu’on a quand même un investissement de 500 000 € qui se rembourse tout seul. En fait, on vous montre ces chiffres-là, pour vous montrer que c’est possible, que vous pouvez y arriver, et pour montrer, quel type d’investissement on peut obtenir, quel cash flow, quel remboursement de capital, et comment est-ce qu’on peut sortir du monde du travail avec l’immobilier.

E : Avant de nous quitter, je vous invite vraiment à aller regarder une vidéo bonus, une vidéo qu’on vient tout juste de tourner, qui retrace toute notre stratégie vers l’indépendance financière, tous les leviers qu’on a activés pour arriver là où on en est aujourd’hui. Donc, c’est vraiment un cadeau qu’on vous fait. On espère que vous allez la regarder et que ça vous plaira. Pour l’avoir, c’est très simple, cliquez sur le lien qui se trouve sous la vidéo. Écoutez, on vous retrouve tout de suite dans la vidéo. Surtout, visionnez là et puis rappelez-vous que tout est possible, parce que si on l’a fait, il n’y a vraiment pas de raison que vous n’y arriverez pas vous aussi. À très bientôt.

G et E : Tchao-tchao.

Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Passez à l’action et continuez à apprendre !
Greg et Elodie (alias Mr et Mme P)


Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé :


Resultats de votre recherche:

  • cash flow booking location