TBA-bas-article

Dans cette vidéo, on vous explique comment « provoquer la chance » (sans incantation miracle :).

On en profite également pour vous inviter à la lecture de L’homme le plus riche de Babylone, à lire absolument pour maîtriser les basics des finances personnels et de l’investissement.

Retranscription de la vidéo :

Dans cette vidéo, on va voir ensemble s’il est possible de provoquer la chance.

Pour ça, j’aimerai vous parler d’un livre. Il s’agit de L’homme le plus riche de Babylone. C’est un livre que j’apprécie particulièrement parce qu’il y a, à la fois une histoire qui est romancée, et des conseils, des choses que vous pouvez tout à fait appliquer dans votre quotidien pour créer de la richesse, pour investir et développer un état d’esprit d’entrepreneur ou d’investisseur.

Le héros de l’histoire c’est Arkad, l’homme le plus riche de Babylone. Il a été mandaté par le roi de la cité pour apprendre aux citoyens de la ville à s’enrichir, à devenir riche. Un soir, il les reçoit au temple de la connaissance et il aborde le sujet de la chance. En fait, il demande aux habitants de la ville d’où provient la chance, qu’est ce que c’est. Pour beaucoup d’entre eux, la chance, c’est dû au hasard, ça frappe sans prévenir, sans qu’il n’y ait de raison particulière. Pour d’autres, derrière la chance se cache une déesse qui vient simplement récompenser ses « favoris ».

Arkad leur demande : est ce que vous avez déjà rencontré la chance ? Personne ne se manifeste sauf un habitant qui l’après midi même avait eu la chance de tomber sur une bourse remplie d’or 🙂

Arkad, continue d’interroger les citoyens et leurs demande : La chance, où est ce que vous pouvez la trouver ? Pour certains, c’est dans les salles de jeux, aux courses hippiques…

Arkad leur demande alors si on peut rencontrer la chance dans le business, le travail ? Pour beaucoup, la réponse est non. Finalement, la réussite dans le travail est liée aux efforts qui ont été durement accomplis. Il n’y a pas vraiment de chance là dedans, c’est plutôt le résultat d’un travail. Il y a quand même une personne qui se manifeste et qui explique que dans sa jeunesse, elle avait des économies assez importantes et qu’elle a préféré les dilapider en s’achetant des choses qui lui faisaient envie alors que son père l’avait fortement incité à les investir. Finalement, elle s’en est mordue les doigts parce que les personnes qui ont investi à sa place s’étaient enrichies.

Alors qu’est ce qu’on peut retenir de cette histoire ? Comme le dit Arkad, la chance attend que l’homme saisisse une occasion. La chance qui arrive comme ça, c’est le commencement d’une richesse, c’est un premier pas vers l’acquisition de biens, vers l’enrichissement. C’est à ce moment là qu’il faut savoir la reconnaître.

Pour mieux illustrer ce propos, il y a une autre petite histoire qui est intéressante. C’est celle du berger et de l’acheteur de troupeau. Ils se retrouvent tous les deux devant les portes de Babylone qui sont fermées pour la nuit. Donc, vous avez un berger avec son troupeau de moutons et une personne qui est intéressée pour lui acheter son troupeau. Le berger est fatigué, il était venu là pour vendre ses moutons. Il aimerait bien les vendre tout de suite donc il fait une offre ultra intéressante à l’acheteur. Sauf qu’il fait nuit noire, les moutons ont parcouru une longue distance, l’acheteur se dit « ok, c’est très bien, le prix est très correct, c’est super intéressant mais là je ne peux pas voir combien il y a de moutons. Je ne sais pas lesquels sont en mauvaise santé, etc… Je préfère attendre demain. »

Finalement, le lendemain matin, dès que les porte de la ville ouvrent, les autres acheteurs se précipitent sur le berger et là, il réussit à vendre son troupeau 3 fois plus cher que la proposition qu’il avait faite la veille au soir à l’acheteur.

Donc vous voyez, encore une fois ce qu’il faut retenir, c’est le passage à l’action, c’est ultra important et c’est ça qui peut provoquer votre chance. Si vous avez une opportunité qui se présente devant vous, il faut la saisir ! Et au contraire, la procrastination, le fait de toujours remettre les choses à plus tard, va vous nuire et nuire à votre chance « implicite » puisque vous l’aurez compris les opportunités, il faut simplement savoir les reconnaître, elles se présentent à vous. Avoir de la chance, c’est simplement être capable de les remarquer sur votre chemin et de les saisir.

J’espère que la vidéo et ces petites histoires vous ont plu. Je vous invite vraiment à lire ce livre qui est très intéressant : L’homme le plus riche de Babylone.

Et vous ? Pensez-vous avoir déjà eu de la chance ?

Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Passez à l’action et continuez à apprendre !
Greg et Elodie (alias Mr et Mme P)


Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé :