TBA-bas-article

Quelles ont été les plus belles années de votre vie ? Dites moi dans les commentaires !

Quelles ont été les plus belles années de votre vie ? 

Bonjour à tous, ici Greg. Je suis indépendant financièrement grâce à l’immobilier et aujourd’hui, j’’ai envie de vous poser cette question : quelles ont été les plus belles années de votre vie ? Quand j’étais plus jeune, je suis encore jeune, mais quand j’étais plus jeune, maman m’a souvent dit qu’il fallait profiter à fond des années étudiantes parce que c’étaient les plus belles années de sa vie. Et honnêtement, je dois dire que j’en ai assez profité, je pense, comme beaucoup de monde. Et je suis assez d’accord avec cette idée-là que c’est vraiment des années géniales. Parce que vous sortez de l’enfance, alors l’enfance c’est sympa parce que, vous avez quand même peu de contrainte.

Vous ne vous sentez pas encore complètement libre parce que vous êtes encore chez vos parents. Et puis, quand vous arrivez après le bac, il faut faire un peu plus attention aux études. Là, franchement, c’est génial, c’est vos premières années où vous vous partez de chez vos parents parce que souvent, quand on fait des études, moi en tout cas, ça était mon cas, ce n’était pas dans la même ville que la ville où je suis né, où mes parents vivaient. Et donc, je n’habitais plus chez mes parents et franchement ça a été vraiment des années géniales où vous sentez complètement libre. Je trouve que pendant ces années d’étudiantes, vous êtes à fond sur le présent, et en même temps tourner dans l’avenir avec plein de rêves.

Vous faites pleines de rencontres, les étudiants autour de vous sont très ouverts, donc ça facilite les échanges. Vous êtes aussi plus aventurier. Moi je veux vous parler que pendant mes années d’étudiantes. Je suis parti travailler 2 mois à Londres pour monter mon niveau d’anglais, et honnêtement, j’ai adoré cette période-là, ces 2 mois d’été où je bossais à Londres, parce que j’ai rencontré beaucoup de personnes. Ça m’a beaucoup ouvert l’esprit. J’ai un petit peu progressé en anglais aussi ; J’ai surtout profité en rencontrant beaucoup de personnes dans une auberge jeunesse.

Franchement, c’était une aventure vraiment géniale. Vraiment quand j’étais à Londres, je me suis fait des rencontres extraordinaires. Quand vous êtes dans une auberge jeunesse, c’est très facile de communiquer. Vous échanger tranquillement avec les gens parce que vous vivez un petit peu avec eux. Je me souviens par exemple d’une personne. Moi j’étais assez jeune, j’avais peut-être 19 ans, et il y a une personne qui avait 39,40 ans, je ne m’en souviens plus. Il avait la quarantaine, et c’était un ancien banquier, et c’était comme à la télé. Il a tout plaqué du jour à lendemain. Il s’est mis à parcourir le monde, et quand je l’ai rencontré, il en était à son troisième tour du monde.

Il faisait le tour du monde, il revenait travailler tous les ans plusieurs mois à Londres, le temps d’accumuler de l’argent et après, il repartait en faisant le tour du monde. Il m’a expliqué qu’il travaillait dans plusieurs pays au fur et à mesure de son voyage avec le plus gros argent qu’il se faisait à Londres, et le reste du temps, il voyageait. Je me rappelle, ça m’avait fait quand même pas mal poser de question. Je trouve que j’avais rencontré vraiment pleine de personnes. Ça était vraiment très enrichissant, je n’ai pas beaucoup fait tous les rencontres que j’ai eues en ce moment-là, mais l’aventure, ça m’avait permis de payer des rencontres avec d’autres personnes, donc d’avoir d’autres points de vues sur comment on peut vivre sa vie.

Et je pense que ça m’a impacté plus tard sur mes choix et sur qu’est-ce que j’ai voulu faire finalement de ma vie. Je vois un peu plus teint, je crois que c’était en 4e année et j’ai trouvé un stage aux Maldives. Ça, c’était énorme. Je suis parti autrement aux Maldives. J’avais un stage, et je n’avais pas beaucoup de boulot, donc on pouvait beaucoup profiter. On était trois partis en ce moment-là, puis il y a aussi Élodie qui amène de l’argent. Élodie qui est ma femme maintenant. J’avais fait un prêt étudiant pour pouvoir financer le voyage en plus de ce que je touchais pendant mon stage. Et donc, franchement, c’était vraiment énorme. Je trouve que ces périodes d’aventure là, on les vit beaucoup pendant la phase où on est étudiant.

Après la phase d’étudiant, on vous demande : vous mettez à travailler. Et là au début, franchement, c’est sympa parce que c’est la première fois où vous gagnez de l’argent. Moi, je vois que quand j’étais étudiant, bien sûr qu’il y avait mes parents qui m’aidais, mais j’étais également boursier en maths-sciences. Donc, j’avais, c’était l’état, un peu, qui subvenait à mes besoins à ce moment-là. Quand j’ai commencé à travailler, c’était génial parce que je touchais mon propre argent, j’étais libre, j’étais ambitieux, j’avais de l’énergie, et puis le fait de gagner de l’argent, ça vous permet de partir en vacance de profiter.

Petit à petit dans le monde de travail, vous installez dans une certaine routine, vous n’avez plus trop de sentiment de liberté que je trouve qu’on a énormément lorsqu’on est étudiant. Vous avez de plus en plus de contraintes, de responsabilités, que ce soit personnels ou professionnels. Honnêtement, je trouve que le niveau de liberté baisse beaucoup.Et puis l’argent, ça ne tombe pas du ciel. Et puis, c’est bien que vous gagnez de l’argent, mais ce n’est pas infini et vous sentez vite : je trouve limité. Je trouve limité sur 2 points :

Le temps que vous avez de libres pour vous, et l’argent que vous gagnez. Je trouvais que je sentais rapidement limiter à ces niveaux-là, quand on a été dans le monde du travail. Pourquoi je vous raconte tout ça ? Ce n’est pas pour vous raconter ma vie, mais c’est juste pour vous dire pourquoi moi je fais le choix de l’indépendance financière. J’ai envie de retrouver ce sentiment de liberté, d’aventures, de sentir que tout est possible dans la vie. Quand on est étudiant, on a l’impression que tout est possible et j’avais vraiment envie de retrouver ce sentiment-là.Quand vous devenez indépendant financièrement, le premier point que je trouve, qui est super important, ce que vous avez le temps libre, vous pouvez faire ce que vous voulez de votre temps. Ça s’acquiert directement dès que vous avez l’indépendance financière.

Ensuite, l’autre point c’est la limite sur l’argent. Une fois que vous avez atteint l’indépendance financière, il n’y a plus de limite sur l’argent. Vous savez générer des revenus passifs.Vous connaissez la méthode pour le faire, donc, si vous avez envie de gagner de l’argent, c’est simple. Il faut que vous refassiez la même chose pour avoir plus de revenus passifs. Dans mon cas, si je veux gagner plus d’argent, tout ce que j’ai à faire, entre Guimet, ça demande toujours des efforts, mais c’est refaire un investissement immobilier. Et donc, il n’y a pas cette notion de limite qu’on pouvait avoir, dans le monde des salariats, sur l’argent.

C’est tout sur cette courte vidéo. J’espère que ça vous a plus. Si c’est le cas, laissez un like et puis j’aime bien lire les commentaires. Même si je ne réponds pas à tous les commentaires qui sont sous le vidéo, dites-moi, pour vous, ça était quoi les plus belles années de votre vie ? Quelles sensations vous aviez en ce moment-là ? Est-ce qu’il y a des sensations que vous avez envie de retrouver ? Dites-moi tout dans les commentaires. Ça me fera plaisir de lire tout ça. C’était Greg, si vous avez envie de voir toutes nos vidéos, c’est simple. Il suffit de s’abonner à la chaine, et moi je vous dis à bientôt pour la prochaine vidéo. Tchao tchao.

Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Passez à l’action et continuez à apprendre !
Greg et Elodie (alias Mr et Mme P)


Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé :